PompokoEncore une ancienne production Ghibli remise au goût du jour en Europe. J’ai trouvé ce film un peu en deça des autres productions Ghibli, tant par la lenteur du film, que par la manière dont le sujet est traité. Sur un fond de fable écologique (étonnant…), on découvre comment les animaux doivent lutter – vainement – contre les humains pour leur territoire. L’humour est assez caché, et on a parfois du mal a éprouver de la sympathie pour les protagonistes, probablement à cause du fait que les créateurs les ont faits complètement idiots.

Donc voili voilà, mais sans plus…

Facebooktwitterreddittumblr

un ticket pour l'espaceHé bien hé bien…

On sait encore faire des bons films comiques en France ! Franchement, ce fut une suprise agréable que ce « Un ticket pour l’espace ». Le scénario est à la limite du crédible (la France organise un jeu à gratter pour aller dans l’espace), qui sert de prétexe à toutes sortes de loufoqueries avec Kad&Olivier qui s’en donnent à coeur joie. De nombreux gags sont très réussis, et le jeu des acteurs principaux est tout à fait honorable. Petite déception toutefois, Marina Foïs devrait changer de registre, l’impression qu’elle joue à chaque fois le même rôle est tenace (cela tient principalement à sa diction, à la limite de l’insupportable). Heureusement, les moutons et les dindons de l’espace sont là pour remonter le niveau :-P. Je ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher la suprise, car je vous conseille vivement d’aller voir ce bon film !

Facebooktwitterreddittumblr

BandidasCe film laissait présager d’un raté, et ne déroge malheureusement pas à la règle. Si le principe pouvait être bon, il est complètement ruiné par un scénario des plus linéaires et prévisibles qui soit, sans qu’il fasse l’économie d’énormes incohérences et contre sens. Hélas, le jeu des deux actrices, qui devrait être le clou du spectacle, arrive péniblement à nous arracher un sourire ici et là. Donc peu de qualités pour ce film, que je ne conseille pas de voir au cinéma. A louer au vidéo-club, c’est une autre histoire.

Facebooktwitterreddittumblr

Le bossPartant du principe éculé du duo antinomique, avec un policier brutal et solitaire qui se retrouve affublé d’un civil – représentant commercial en matériel dentaire – bavard et gaffeur, ce film parvient toutefois à s’en sortir, notamment grâce à quelques situations cocasses. La salle aide bien aussi, surtout si elle rigole bovinement à chaque blague pétomane (d’une subtilité et d’une légèreté digne des grands). Mais tout de même, Samuel L Jackon sent le réchauffé dans ce rôle qui reprend les grosses caractéristiques du 51eme Etat, et Eugene Levy n’a pas un jeu d’acteur des plus transcendants.

Verdict: On ne s’ennuie pas trop pendant le film, mais on n’a pas vraiment non plus de le revoir après. A voir si on s’ennuie à la maison.

Facebooktwitterreddittumblr

Appelez moi KubrickEh bien voilà ! Voilà le film qu’il fallait aller voir à la place d’Esprit de famille ! Ce film, léger et digeste, nous présente un John Malkovich en faux Stanley Kubrick déjanté, usant et abusant de l’admiration que peuvent porter les gens aux personnes célèbres. Il s’ensuit des situations cocasses, où bien entendu nous compatissons assez peu avec les victimes (nous ne nous ferions pas « avoir » bien évidemment) pour nous laisser convaincre par cet imposteur.

Ce que je préfère dans ce film, comparativement à d’autres films d’imposteurs, c’est qu’il y a une certaine crédibilité dans ses arnaques : elles ne permettent pas d’obtenir d’immenses avantages, ne durent jamais très longtemps, et surtout, elles ne marchent pas à tous les coups. Il s’ensuit que l’imposteur doit jongler entre les arnaques, s’appuyant sur l’une pour se sortir de l’autre. Toutefois, un certain leitmotiv se fait sentir vers la fin du film, et on regrette que certains aspects n’aient pas été plus poussés (par exemple l’enquête du journaliste, ou bien l’histoire du tueur en série d’homosexuels – ah oui, ce faux kubrick est homosexuel jusqu’au bout de ses ongles manucurés – dont on entend parler au début, mais qui ne fait pas de réapparition plus tard).

Il n’en reste pas moins que de nombreux passages sont hilarants, à l’instar de celui où quand on lui demande à qui il a pensé pour son prochain film, il répond John Malkovich, et son interlocuteur: « John qui ? ».

En bref, un bon petit film pour se détendre, qui change des comédies à l’américaine calibrées pour ne pas faire rire. A voir au cinéma.

Facebooktwitterreddittumblr

Esprit de familleRaahhhhhhh ! Arrrghhh ! Hoooorrrss de moi espriiit malin ! Démon, quittes mon cooooooooooooooorrrrrrrps !!

Tant de rage. Tant de haine, tant de violence en moi ! C’est insoutenable. Bon, pour ceux qui veulent aller à l’essentiel: ce film est une bouse, une sous bouse, dégoulinant tellement de mièvrerie que ca innonde. A fuir. Même en DVD. Même si c’est offert. Même si on est en manque depuis 15 ans.

Maintenant on peut la détailler, hein, la merde de ce film, tellement il y en a. Commençons… par le scénario. Ah oui, ce magnifique scénario ! Digne des maîtres ! Je résume: un homme amène pour la première fois dans sa belle famille sa copine – avec qui il ne couche pas, avec qui il ne partage pas d’atomes crochus, avec qui il ne s’embrasse pas… enfin bref sa euh.. copine ? quoi – qui bien sur est à l’opposé de celle-ci (moi j’appelle ça du plagiat). Précision que la dite copine est une pure salope, et qu’aucune des faibles tentatives du film pour la rendre sympathique n’aboutira. Mais je m’égare. Finissons le scénario. Alors que rien ne se passe bien (étonnant… mais pas drôle, tour de force), la dite copine se tape le frère du gars qui s’aperçoit en une soirée qu’en fait il ne l’aimait pas elle, mais sa soeur (qu’il n’avait jamais vu avant, hein, mais qui est venue parce que sa soeur a appelé en disant « ouin c’est rien que des méchants »). Et donc voilà. Paf ! Deux couples pour le prix d’un.

Donc le scénario est pourri. C’est un fait. Il n’y a pas d’humour, c’est un autre fait (donc on se fait quand même limite chier, dans le genre limite de l’extrême). Mais se faire juste chier, c’est acceptable. On pense à autre chose, on observe le petit détail marrant. Mais la mièvrerie, la niaiserie, alors là ! Non. Il y en a trop. Partout. Derrière chaque réplique, derrière chaque faux sourire. Et pis devinez quoi: ils ont mis de tout dans ce film. Une maman enceinte, un sourd homosexuel amoureux d’un noir (bah oui il y a des quotas, je trouve ça gerbant) – pour lequel on doit visiblement éprouver de la sympathie – une jeune fille au coeur brisé, et surtout la grand mère qui va casser sa pipe d’ici peu (c’est beauuuuuuuuuu, euh non, ca me fait gerber). Enfin bref si vous avez pas les larmes aux yeux, c’est soit que vous êtes un monstre, ou alors vous avez 2 de qi et démontez la grosse masquarade. Enfin, n’ayez pas trop de qi non plus, parce que sinon ça devient douloureux. Et pis ca dure. Le seul moment jouissif du film est l’écran de fin, nous libérant du supplice.

Pour finir ce triste tableau, un mot sur la réalisation, à chier comme le reste du film. On ne comprend, ni le début, ni la fin, ni l’enchaînement des plans. Je sais bien que le film est creux, mais là ça confine à l’amateurisme. De plus, parfois quelques bonnes musiques arrivent à relever le niveau global d’un film, là c’est tout le contraire, elles sont surjouées comme le font les acteurs et détruisent plutôt que construisent l’atmosphère.

Ah ! Démon ! Je t’ai exoooooorcisé ! Toi, ami qui voulait aller voir ce film, tu as été témoin de ma souffrance. Ne tente pas le démon ! Ne vas pas voir cette grosse colique !

Facebooktwitterreddittumblr

WordPress vient de finaliser la version 2.0 de son logiciel sur lequel est basé ce blog. La nouvelle version permet un meilleur contrôle du blog pour les auteurs, ainsi qu’une facilité accrue pour la personalisation de la présentation de l’information.

Ce qui veulent télécharger la version française peuvent la trouver sur cette page.

Facebooktwitterreddittumblr

Alors que je finissais de réaliser le nouveau thème pour x2b4, j’ai remarqué que sous firefox le défilement de la page était un peu lent. Trouvant cela curieux, je regarde l’utilisation du CPU qui monte jusqu’à 90% juste pour le défilement !
Après investigation, je déduis que le problème vient de la feuille de style CSS attachée au thème. Après une heure d’erreurs et d’essais, j’ai trouvé le bout de code qui fait ramer firefox (en italique):

body {
margin: 0;
padding: 0;
background: #E8E8CE url(images/bg.gif) repeat-x fixed;
font-size: 78%;
font-family: "Lucida Grande", "Lucida Sans Unicode", Verdana, Arial, sans-serif;
color: #333;
text-align: center;
}

Allez savoir pourquoi, le fait de mettre une image en fond fixe, il n’aime pas.
Il faudrait regarder si cela est en relation avec d’autres styles, ou bien si cela est systématique. Toujours est-il que comme cela n’était pas primordial pour le site, je l’ai désactivé.

Facebooktwitterreddittumblr

On le sait depuis longtemps, le Coca-Cola, c’est le Mal avec un grand M. D’abord, ca donne des caries (sauf le Diet Coke, mais c’est plein d’aspartam). Ensuite, c’est plein de bulles qui piquent. Et enfin, on ne sait toujours pas ce qu’ils mettent dedans et qui fait que c’est vachement bon.

Mais il n’y a pas que le Coca-Cola dans la vie, il y a aussi les Mentos ! Et oui boire ne suffit pas (ne suffit plus) pour vivre, il faut aussi manger des saloperies. Mais le Mal par le Mal, cela ne fait-il pas le Bien ? Que se passerait-il si on mettait un Mentos dans du Coca-Cola ?

La réponse en vidéo:

Au prochain barbeque, on essaie.

Facebooktwitterreddittumblr

L’autre jour, un ami m’a lancé le défi de réaliser un solveur de Sudoku plus rapidemment qu’une personne ne mettrait pour le résoudre. J’ai mis à peu près autant de temps :-P. L’avantage, c’est que celui-ci résoud les Sudoku de n’importe quelle taille, même les rectangulaires. De plus, il est rapide (il résoud un Sudoku vide de 16×16 instantanément).

Bref, pour faire court, voici l’algorithme employé:

  1. trouver la case avec le moins de possibilités (en enployant les lignes, les colonnes et les carrés)
  2. si cette case a une seule possibilité, la remplir avec le seul chiffre possible, et retourner en 1.
  3. sinon, prendre une possibilité au hasard, et créer un nouveau problème (récursion). Si on trouve une solution, garder cette possibilité. Sinon, en prendre une autre.

Dans la foulée, voici le code source téléchargeable, vous pouvez en faire ce que vous voulez
Solveur.cpp

Facebooktwitterreddittumblr

Alors voilà, hier j’ai eu la surprise de recevoir ce petit bijou, en direct des US :
De Profil
Et laissez moi vous dire que c’est de la bombe ! Pour ce que j’ai pu l’utiliser, le potentiel ludique de cette console est énorme ! Le fait d’avoir deux écrans, dont un tactile, permet d’ouvrir de nouvelles perspectives. D’ailleurs, le touch-screen est tellement intuitif qu’on prend vite l’habitude de mettre ses gros doigts gras dessus pour opérer . Il va falloir corriger cela^^.

Allez, comme je sais que vous en voulez d’autres, les voici:
Le dos de la « bête »:
Le dos
Avec le jeu Super Mario 64 DS (30 nouvelles étoiles, des minis jeux, 3 nouveaux persos ! Yepee !):

Avec le jeu GBA Zelda : Je peux vous dire que ça rend super bien ! Par contre le bouton start est situé à un autre endroit … Il faut changer d’habitudes.
Zelda

Enfin, pour finir, certains diront qu’elle est grosse, moi je dis que quand on a des grandes mains c’est tout simplement du bonheur (comparé à la GBASP par exemple).

D’autres photos ce soir !

Facebooktwitterreddittumblr

Aujourd’hui,

Au gré de mes aléas sur le web, je tombe sur le site de SFR,
http:https://www.x2b4.com/www.sfr.fr/
Je vous invite à y aller, pendant la lecture, ça aide. Bon. Une fois que vous y êtes, vous chercher dans la petite barre tout en haut, le truc qu’on voit pas bien… Le deuxième lien (le premier étant acceuil). Qu’il y-a-t-il écrit sur ce lien ? Regardez de plus près… gagné !
Il sont fort chez SFR, ils ont pensé à tout.

Facebooktwitterreddittumblr

Mon voisin le tueur 2Suite du film du même nom sans le 2, mon voisin le tueur 2 ne casse pas la baraque du premier opus. On retrouve les mêmes ingrédients, avec un peu moins d’épice cette fois. L’intrigue est plus ou moins linéaire, et les ‘révélations’ ne se transforment que très rarement en rebondissements, ceux-ci étant plutôt générés par le hasard. Toutefois le jeu des acteurs est assez bon, avec des mimiques et des maladresses de partout. Donc un film agréable à regarder, mais peut-être plus en dvd en famille qu’au cinéma.

Facebooktwitterreddittumblr

Un duplex pour troisVoici un film qui aurait pu être beaucoup plus drôle que ce qu’il a été. L’idée de départ est bonne, mais le scénario se perd en longeurs et finalement on s’ennuie un peu à la fin. Rajoutons à cela que le jeu des acteurs n’est pas des plus mirifiques, et on obtient un film à voir en DVD bien au chaud l’hiver venu, pour se détendre. Pas plus.

Facebooktwitterreddittumblr

Tolérance zéroAvec un scénario des plus subtils (une grosse brute militariste au coeur gros comme ca rentre au village mettre une raclée à un méchant en prenant le poste de shérif), un jeu sans équivoque, ce film ne vaut pas vraiment le temps passé à le voir. Il est donc préférable de passer son chemin, sauf si on veut voir des bagarres sans punch, du sexe sans excitation et de l’action sans trépidation.

L’heure n’est plus aux concessions.

Facebooktwitterreddittumblr