Hier au cinéma : Avengers : L’ère d’Ultron

Avengers : L'ère d'UltronCritique express : Trop long, trop décousu… A éviter

Avec les pierres d’infinités, Marvel ne sait plus où donner de la tête avec ses films. Entre les gardiens qui font du gardiennage et les avengers qui avengent, les méchants n’ont qu’à bien se tenir. Pour cet opus, c’est la pierre jaune qui sera au centre de l’action. Hélas, le film commence bien mal: les avengers, qui arrivent comme un cheveu sur la soupe, enchainent cliché sur cliché, allant jusqu’à même pousser la blagounette alors qu’ils déchirent du « méchant » à tire larigot. Ce qui faisait rire la salle grassement. Pas moi. Il faut dire que le niveau des blagues étant largement en dessous de mon intellect, j’avais donc du mal à en comprendre le sens comique. Et puis il y en a tellement des avengers. On sent que tout est fait, minuté, calculé pour que chacun ait sa petite réplique, son bon mot à dire, mais quand cela est répété 10 fois, c’est naze. Enfin bon il récupèrent le truc bidule jaune qui fait joli pour découvrir qu’il s’agit en fait d’une intelligence artificielle (lol) et que ça serait une bonne idée de la mettre dans un robot invincible. Curieusement, et à l’étonnement de tous, le plan échoue salement et un super vilain (qui, lui, a le sens de l’humour) robot infini arrive. Il a un grand plan pour aider l’humanité: la buter avec une météorite. Alors je sais bien que le respect de la physique, tout ça, on s’en fout un peu chez Marvel, mais quand même, un peu de sérieux. Le mec a un potentiel infini sur internet, il peut créer autant de robots qu’il veut, et il se fatigue à essayer de créer une météorite, ce qui est complètement débile. Alors qu’il est censé avoir une intelligence supérieure, il ne faut pas chercher. Autre truc particulièrement énervant: comme d’habitude, les civils ne meurent pas à l’écran. Si tu es policier? Grave erreur: méchant ou gentil, ton uniforme t’indique une prédisposition à la mort totalement fortuite. Gardien de sécurité? Même combat. Mais attention! Si quelqu’un d’identifié est touché, ohlala! On arrête les rotatives, l’édition de demain en fera les gros titres. Bah oui c’est normal, ces gens sont beaux, ces gens-là sont donc gentils, leur mort vaut beaucoup plus qu’un quelconque béotien. Mais passons sur ce détail, qui, je le rappelle, n’est pas la tare attitrée des films Marvel, beaucoup d’autres bloque-bustiers hollywoodiens s’en chargent.

Parlons un peu  de romance. Là où le bât blesse pour ces pauvres petits producteurs de cinémas, c’est qu’ils ont inclus des acteurs connus dans chacun des opus de la série individuels. On se demande donc, dès le début, où est la meuf de Thor (et franchement, vu Thor, et vu les réactions des femelles vaginales de la salle, il vaut mieux ne pas le laisser seul trop longtemps). Idem pour la meuf de Tony (IronTiger). Oh bah ouais mais c’est que pour les inclure dans le film, il faudrait déjà avoir de l’argent et qu’elles soient dispo. On invente donc des excuses bidons pour ne même pas les entre-apercevoir à l’écran: l’une est en voyage de conférence, l’autre est dédiée corps et âme à son entreprise. Ce qui fait qu’elles ne passeront même pas un coup de visio (ils ont un super système de visio mondiale, franchement ça serait pratique mais je vois pas bien comment ça marche, et pourquoi ils n’ont pas démocratisé immédiatement cette technologie) à leur copain/mari. Mais c’est pas grave! Je suis scénariste, alors si j’ai une maison sur Malibu beach, je peux aussi avoir des idées pour des films! Et franchement, les mecs c’est des purs génies: même en me creusant les méninges à fond, je ne vois pas comment ils ont réussi ce tour de force scénaristique: on va faire une romance dans les Avengers! WTF?! Mais oui c’est génial! Du coup on voit Black Widow minauder avec Hulk. A gerber. Ah oui et puis bien sur, le tableau ne serait pas complet sans « Surprise! J’ai une famille » d’un des joyeux lurons. Rien de mieux que d’aller à la campagne pour se rafraichir sur les « vraies » valeurs de la vie.

On aura aussi le droit à une tripotée de morts qui reviennent à la vie, la mort n’est plus ce qu’elle était, elle se galvaude complètement. A croire que des fois il vaut mieux être mort pour rien branler et « réapparaitre » plus tard. Ah oui et au fait Ultron peut manipuler les esprits mais il ne s’en sert qu’un fois, c’est tout faible comme pouvoir.

Au final, on assiste à un enchainement de combats décousus, de répliques téléphonées depuis l’autre bout de la galaxie, d’effets spéciaux qui vomissent les dollars. Tout cela pour peu -très peu- d’amusement et d’étonnement du spectateur. Un beau gâchis.

Facebooktwitterreddittumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *