Hier au cinéma : Clones

ClonesCritique express : Une bande annonce alléchante qui ne sera pas suivie d’un bon film. A éviter.

Clones continue la série des films d’avatar, avec nos doubles contrôlés depuis des interfaces futuristes et des couleurs kikoolols de partout. Là, on nous demande de croire à la pseudo fable que l’humanité s’est lancée dans une fuite en avant du monde réel, ne se déplaçant plus que par l’intermédiaire de leur double. C’est bien là la seule bonne idée du film : sous prétexte de clones, les acteurs peuvent jouer comme des manches. Ils ont l’expressivité de ma brosse à dent. Bruce Willis est absolument pathétique. Il cherche à se donner des airs de sensibles, alors que le seul véritable film adapté à son style de jeu, c’est Die Hard. Le scénario est à l’avenant. On saute allègrement d’une incohérence à une autre. D’ailleurs en substance le film ne délivre rien. Il y a un pseudo message de « bouh la vie virtuelle c’est caca, il faut que les gens apprennent à se connaitre en vrai » et blablabla. Bref de la philosophie à la mort moi le nœud. On se fait donc chier grave dans cette bouse.

Facebooktwitterreddittumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *