Hier au cinéma : Cinéman

CinémanCritique express : Véritable cinébouse, Franck Dubosc au pire de sa forme. À fuir.

Cet homme est professeur de mathématiques. Ah vraiment ? Eh bien le fait qu’ils fassent grève dans l’éducation nationale ne m’étonne plus. Le pauvre bougre gagne si peu qu’il est obligé de vivre dans un bâtiment désaffecté envahi par les lianes et les chats. Vous l’aurez compris, la crédibilité du monde réel passe aux chiottes dès les premières minutes du film. Cela rend plus facile le veau à l’eau qui s’ensuit, le réalisateur n’ayant visiblement rien à foutre du scénario ni des performances de ses acteurs. Franck Dubosc, par malchance, s’est assis sur un balai avant le début du tournage. Heureusement, Pierre Richard, sommité du rire, est là pour lui donner des conseils. Hélas douloureusement atteint à l’hypothalamus depuis « Victor« , il ne lui sera d’aucune utilité (attention citation de Taram et le Chaudron magique). Le but noble de cet être en perdition : se taper de la zesgon à donf. Pour cela il endosse de nombreux accoutrements (ou fripes, selon), lui permettant de pourchasser l’élue de son coeur (et oui c’est un grand romantique – pas moi, dommage) dans des vieux films tous pourris. Un méchant fait alors son apparition. On sent bien qu’il est plus malin et plus adapté, mais comme dans tout bon film merdique, la chance et le scénariste se sont ligués contre lui. La queue entre les jambes, il repart. Le héros quant à lui mettra sa queue bien profond dans la petite salope, ah en fait non, il se la tape même pas. C’est cette impression de dégoût et de vide qui résumera le mieux ce film. Un mot sur la musique, au final pas si mal que cela, grâce à une adéquation raisonnable aux différentes ambiances. L’image, pour sa part, est brouillonne. On aurait aimé qu’ils revisitent des films plus récents, ou bien des films avec Franck Dubosc ou Pierre Richard. Pour conclure, ce sont les bonnes idées qui seront les grandes absentes de ce film.

Facebooktwitterreddittumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *