Hier au cinéma : Good Morning England

Good Morning EnglandCritique express : Yes ! Un film qui roque du poney. Bon et libéré. A voir.

A voir ce film, on regrette vraiment ces années bénites où la libération sexuelle s’effectuait. Le concept du film, des bateaux radios pirates qui bougent en mer du nord, est franchement original. On y assiste aux truculations d’une bande de tordus en tous genre, entre les fous du sexes et les pros de la parole,  tout y passe. Le parcours initiatique du jeune puceau envoyé là bas par sa mère se révèlera riche en surprise (bonne et mauvaise, mais cela forme le caractère). Les animateurs radios sont franchement bons dans leur rôle. Mais les tenants de l’ordre ne sont pas en reste, campant à la perfection une Angleterre coincée et ringarde. Le final, digne d’un Titanic qui tournerait au burlesque, nous fait finalement éprouver un pic de sympathie pour tout ces rêveurs qui ont su changer une partie de notre histoire. Il est bien dommage qu’à notre époque le règne du conformisme semble bien établi…

Facebooktwitterreddittumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *