Presque: un mot à réutiliser

Tout le mode connaît la forme classique de « presque ». Par exemple, on peut dire « j’y suis presque arrivé ». Voici une autre forme, beaucoup plus intéréssante à énoncer, puisqu’elle induit un exercice mental de qualité chez votre interlocuteur.
Presque + comparatif: « je suis presque plus grand que toi ». « c’est presque mieux ». Entendez par là, « je suis plus petit que toi », « c’est moins bien ». Toutefois, le mot « presque » véhicule une idée de proximité. Lorsqu’on dit « c’est presque mieux », inconsciemment, c’est l’idée que l’on est proche de mieux qui est véhiculée. Donc à utiliser (surtout si c’est pour se caratériser).
Presque en tant que fort négative. « j’ai presque raison », « j’ai presque une maison », « j’ai presque mangé à midi ». Les possibilités sont multiples voire presque infinies.

Bon amusement.

Facebooktwitterreddittumblr

2 commentaires

  1. En fait, c’est possible de trouver une rationalité au « presque plus », grâce aux imprecisions de mesure. Par exemple si je fais 0.99 cm de plus que moi, et que l’erreur de mesure est de 1 cm, on dira que je suis presque plus grand que moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *